Captain America

Captain America

Le nouveau Captain america suit le succès planétaire des Marvel où Iron man et le Captain  s’affrontent pour l’avenir des Avengers.

Toujours patron du groupe, mais sans le SHIELD, Captain America se bat avant tout pour retrouver son ami (devenu ennemi) : le soldat de l’hiver. Pourquoi devenu ennemi, pour ceux qui auraient raté un wagon ? Le soldat de l’hiver est l’ancien ami du Captain (nommé : Buck Barnes). Meilleur ami d’enfance, qu’il retrouve lors de son service militaire, en temps de guerre. Mais ce dernier tombera aux mains de l’ennemi tandis qu’on le croyait mort; c’est suite à de multiples expériences scientifiques, qu’il deviendra alors « un monstre de guerre ». Pour conclure, dans Civil War, le Captain  sera confronté à un choix moral fatidique au sujet de Buck Barnes.

Cependant, ce n’est pas sans la contrainte d’Iron man, le super héros traumatisé par ses anciens actes, se voit privé de sa liberté d’agir sans l’acceptation des autorités.

La dernière réunion des Avengers avait fait beaucoup de déçus puisqu’en effet : noyés sous les charges, les studios s’étaient concentrés sur la sortie du nouveau héros : Ant-man.

La liste des Avengers s’est alors agrandit ainsi, et ce n’est pas sans dire la déception de certains spectateurs quant au dernier Captain America, avec un synopsis des plus banal. Un héros face à un anti-héros. Cette fois-ci, nous sommes pris à contre-pied, et c’est pourquoi le succès de Civil War s’explique. Dans cet épisode, deux piliers de l’univers Avenger s’affrontent avec 2 idéaux du monde, complètement différent.

Pour les habitués des Marvel, la première heure pourra être différente que les précédentes et certains iront même jusqu’à dire déroutante. Mais ce n’est pas pour cela que le spectateur s’ennuie. Toutefois, ce n’est qu’une question de patience : le duel dans l’aéroport entre les 2 camps qui se sont créés durant la première heure, est la digne preuve des pouvoirs de synthèse des studios mais aussi un drame où le spectateur sera libre de son choix. On aura l’occasion de voir nos anciens personnages préférés se transformer en ennemis publics.

Bref, ce film vous mettra à l’épreuve de sentiments et vous fera questionner sur la raison et le tort. Finalement, on peut considérer que Marvel gagne en maturité et sensation profonde et finit par perdre en finesse.

Après ces scènes émouvantes à l’Américaine Hollywoodiens, les explosions autant démesurées (parmi le panthéon des plus impressionnantes) que drôles (notamment grâce au petit dernier : Ant-man), nous n’aurons pas le temps de nous perdre.

Pour conclure, Marvel aura bien réussi son pari : les nouveaux personnages (Spider-man, Ant-man…) amènent de la fraicheur et de la nouveauté aux anciens qui commençaient à prendre quelques rides. Le film offre ainsi à la fin un duel bouleversant et une histoire d’amitié sincère qui ajoutera une nuance claire quant à l’habitude des Marvel précédents.

– Ambre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s