Mon coup de cœur 2016 : Captain fantastic

captain-fantastic

Un film de : Matt Cross

Avec : Viggo Mortensen, Franck Langella, Georges Mackay

Film américain sortit en 2016.

Résumé : Dans les forêts reculées du nord-ouest des Etats-Unis, vivant isolé de la société, un père dévoué a consacré sa vie entière à faire de ses six jeunes enfants d’extraordinaires adultes. Mais quand le destin frappe sa famille, ils doivent abandonner ce paradis qu’il avait créé pour eux. La découverte du monde extérieur va l’obliger s’interroger sur ses méthodes d’éducation et remettre en cause tout ce qu’il leur a appris.

Captain Fantastic nous offre un joli paradis perdu au milieu d’une forêt. Les paysages sont magnifiques, reposants, accompagnés d’une musique tout simplement envoutante, composée par Alex Somers. Ses musiques sont poignantes et nous transportent tout au long du film.

Ce film m’a totalement fait voyager. Je suis touchée par cette histoire, c’est une belle leçon de vie. On en vient à prendre conscience de beaucoup de choses, on se pose des questions sur la vie que nous menons. Cette famille adopte une façon de vivre complétement différente de la nôtre, et j’en suis même venue à les envier. Ce Road Movie sonne comme un rêve. Il y a un sentiment de liberté qui ressort de cette histoire.

On suit cette famille que l’on pourrait qualifier de « hippie ». Avec Ben le père des cinq enfants, incarné par Viggo Mortensen, qui est complétement bluffant, tout comme les enfants. Le spectateur s’attache à eux. Ils nous ouvrent les yeux, évoluant en marge de la société. Ils vivent ensemble au jour le jour. Ils ont des liens fort qui les unissent. Ce film est tout simplement humain, porteur de forte valeur telle que la solidarité.

Le film nous balade à travers différentes émotions, passant de la joie à la tristesse tout en ayant un humour décalé. On voit tout le côté positif de leur façon de vivre, et on en oublie tous les côtés difficiles. Ne pensez pas que leur vie soit facile, ils doivent se débrouiller seul, chasser, récupérer l’eau des pluies et travailler des devoirs donnés par leur père. Ils sont autonomes, résistants, ce sont de vrais guerriers. Mais lorsqu’ils s’aventurent dans la vie « normale », les réels problèmes arrivent. Parce que oui, ils sont coupés du monde extérieur et l’éducation des enfants se base sur les livres ainsi que sur ce que leur enseigne leur père. Ce sont clairement « des petits philosophes ». Ils connaissent la vie à leur manière et ne la connaissant pas à « notre » manière. La forêt est au final une sorte de protection face au monde extérieur, et cela engendre des problèmes et des incompréhensions au cœur de cette famille. Tout n’est pas uniquement positif dans ce film, ce qui le rend d’autant plus touchant et mémorable.

Ce film est une réelle claque, une réelle bouffée d’oxygène qui réveille en nous des valeurs que l’on a sûrement oubliées. Je ne pense pas avoir réussi à traduire ce pour quoi j’ai trouvé ce film magnifique. Je vous conseille tout simplement de le voir, et vous serez sûrement imprégné par les mêmes émotions que moi.

-Angélique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s