Top 7 (et demi) des films de Noel

15731703_1109824222449399_180011466_n

Fin Décembre. Période de fêtes de fin d’année. Quoi de mieux qu’un bon top sur les films de Noel pour rester dans l’ambiance ? Ils passent en boucle à la télé, c’est tous les ans les mêmes, et on continue de les regarder avec autant de plaisir. En voici un petit florilège.

N.B. : nous tenons à garantir à nos plus jeunes lecteurs que, tous ces films n’étant que fictions, ils ne remettent en aucun cas en question l’existence du père Noel. IL EXISTE.

 

  1. Pole express

Cela apparait comme une évidence. Ce film avait, à sa sortie, épaté les jeunes et moins jeune de l’époque. Révolution numérique avec un film entièrement réalisé en animation par Robert Zemeckis en 2004. Adapté du roman Boréal-express (The Polar Express) de Chris Van Allsburg. On y suit l’aventure d’un jeune garçon qui, doutant de l’existence du Père Noël, monte dans un train étrange en direction du pôle Nord. Plus le Pôle Express avance, plus les petits passagers prennent conscience de l’étendue de leurs dons et du secret du mystérieux père Noel. Il faut le croire pour le voir et non pas l’inverse. Ce film d’une intense poésie, replonge n’importe quel grand enfant dans une douce nostalgie puérile.

 

  1. Le père Noel est une ordure

Grand classique de Noel, il est impossible pour n’importe quel téléspectateur, de ne pas remarquer qu’il n’aura été diffusé que 5 fois cette année contre 15 les années précédentes. Dommage ou pas, on ne saurait dire. Il reste cependant l’incontournable de Noel. Si vous demandez à n’importe quel français de vous citer un film de Noel, s’il est âgé de plus de 12 ans (si ce n’est pas le cas il vous répondra surement La reine des neiges, réponse souvent énoncée par les enfants lorsque la question commence par l’expression “quel film”), le film fera certainement partie du top 3 qu’il vous donnera. A l’origine pièce de théâtre, burlesque, déclenchant chez le spectateur un rire gras et sans retenue, il prend place dans la permanence téléphonique parisienne SOS détresse-amitié. Celle ci se trouve perturbée le soir de Noël par l’arrivée de personnages marginaux farfelus qui provoquent des catastrophes en chaîne. Un film fin, très fin, qui se regarde sans faim donc.

 

  1. Le Grinch

Les avis quant à se film divergent. Grand traumatisme d’enfance pour certains, intense moment d’incompréhension pour d’autres, ou encore rendez-vous annuel du conte de Noel. Conte de Noel, ou presque. Le héros, un croque-mitaine misanthrope exilé en haut d’une montagne et détestant Noel. Couvert de poils verts et arborant une formidable tête écrasée, il est évident qu’on ne peut que l’aimer. Jim Carrey, dans toute sa splendeur, nous fait adorer ce personnage détestable qui finit par nous émouvoir.

 

  1. L’étrange Noel de Monsieur Jack

Difficile de dire si ce film nous montre clairement la signature de Tim Burton ou pas. Son univers morbide, ses personnages excentriques, tout nous pousse à croire que l’ambiance va encore être frissonnante. POURTANT. Humour, légèreté, et surtout dessin animé permettent d’introduire l’univers typique du réalisateur au monde des enfants. L’élégante rencontre entre les studios Disney et cet immense réalisateur. Pas sur pour autant que vos charmantes petites têtes blondes soient prêtes à visionner Sweeney Todd.

 

  1. Love Actually

Le basique des célibataires à Noel : les films romantiques. Ils passent à la pelle sur M6 à longueur d’après midi pendant tout le mois de décembre, ils sont mauvais, mais ils sont regardés. Mais parfois, certains s’en démarquent. Notamment celui là. On y retrouve une poignée de têtes d’affiche britanniques, notamment des experts du genre tels que Hugh Grant ou Colin Firth. On passe donc un bon moment à rêver dans le fond de son canapé avec son plaid et ses chaussettes en pilou pilou en mangeant des kilos de chocolat et ça fait du bien.

 

  1. Le drôle de Noel de Scrooge

Moins connu, moins populaire, moins unanime. A l’instar du Pole Express, c’est un film d’animation de Robert Zemeckis, et à l’instar du Grinch et ce que les gens savent moins, c’est que le personnage principal est joué par Jim Carrey. Ebenezer Scrooge est un vieillard solitaire et insensible qui vit dans l’obsession de ses livres de comptes et de son argent. De tous les jours de l’année, celui qu’il déteste le plus est Noël. Pourtant, cette année, Scrooge va vivre un Noël qu’il ne sera pas près d’oublier. Il va rencontrer les fantômes de ses Noel passés, présent et futur et va (re)vivre des aventures fantastiques. Sorti en 2009, il marquait un progrès sur la 3D par les studios Disney (oui encore eux). Film à revoir ou à découvrir à n’importe quel âge, une grande leçon de vie.

 

  1. Maman, j’ai raté l’avion

Incontournable, c’est LE film de Noel de la génération ayant grandit dans les années 90. Suivi ensuite par Maman, j’ai encore raté l’avion et Maman, je m’occupe des méchants, on se demande si ce n’est pas un peu trop. Ce qu’on sait, c’est que se film à déclenché chez les enfants une nouvelle frayeur : se faire oublier dans le grenier pour les vacances. Heureusement, en contrepartie, il leur a également fait savoir qu’ils étaient tout à fait aptes, à l’âge de 8 ans, de vivre seul de façon tout à fait autonome et même de se battre contre des cambrioleurs.

 

  1. Les minis classiques Disney

Le Noel de Mickey, Winnie l’ourson Noel à l’unisson, Pierre et le loup… Ces petits films Disney sont moins dans les esprits au moment de Noel mais j’ai tenu à les ajouter à ce top. Des petites histoires qui sont montrées aux enfants lorsqu’ils sont petits mais qui nous enchantent à n’importe quel âge. Ces courts métrages de Noel nous bercent de légèreté, de naïveté et c’est toujours avec plaisir que l’on écoute les chansons Disney.

 

JOYEUX NOEL ET BONNE ANNEE !

-Enola

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s