Sons of Anarchy

 

15310177_1383732354983713_770297452_n

Série américaine

Avec: Ron Perlman, Charlie Hunnan et Katey Sagal

Réalisé par Kurt Sutter en 2008-2014 (7saisons)

Afin de faire régner l’ordre dans leur petite ville, Charming en Californie, le club de motards « Sons of Anarchy » est prêt à tout. Ils vivent essentiellement du trafic d’armes avec un autre club en Irlande. Une lutte permanente de territoires, entre dealers et trafiquants, perturbe sans cesse leurs affaires.

Les « Sons » sont à la fois craints par la population mais également très respectés et admirés pour leur code d’honneur et leur capacité à « maintenir l’ordre » et « rendre justice » dans les situations délicates.

Jax Teller, membre des Sons of Anarchy ainsi que personnage principal, va très vite être partagé entre ses ambitions de remettre dans le droit chemin son club de bikers et les manipulations et le banditisme qui règnent dans le groupe.

Kurt Sutter, le réalisateur, pour s’imprégner de la culture motard a pu s’immerger à l’intérieur d’un vrai club de bikers hors-la-loi (Hells Angels). Ils ont pu voir le fonctionnement du club et l’organisation de celui-ci. Selon Sutter, la série a été très bien reçue par la communauté motarde américaine.

L’univers de la série est assez sombre et dramatique. A chaque épisode les personnages sont confrontés à de nouveaux problèmes à résoudre, de nouveaux ennemis à éliminer. Les moments de joies et de paix sont très rares, ce qui tient le spectateur en haleine pendant toute une saison. Le déroulement de la série tourne essentiellement autour de choix cruciaux que les personnages devront faire, pour le bien du club, de leur famille et de la ville.
C’est avant tout une réflexion sur la société, la loi, ses limites et les valeurs familiales qui tentent de survivre au milieu d’une violence permanente.
Le réalisme et la crédibilité des mises en scène ainsi que le jeu des acteurs sont incroyables et nous font ressentir profondément les drames qu’ils traversent.

Action, motos, cuir, muscles, fusillades, sang, trafic… très dosé en testostérone. Mais la série est réalisée de tel sorte qu’elle ne tombe pas dans le cliché et la caricature des « gros badass qui cassent des gueules ». En effet, derrière cette vitrine, on découvre un vrai monde, régi par ses règles, ses codes moraux, ses valeurs… où chaque personnage, même le plus immonde peut s’avérer attachant.

Sons of Anarchy peut paraître peu séduisant au début, l’image que nous avons sur les bikers est souvent assimilée aux vieux fans de Johnny Hallyday avec une tête de loup tatoué sur l’épaule… peu attrayant effectivement.
Mais contrairement à toutes attentes, Sons of Anarchy nous ouvre les yeux sur les fonctionnements de gang, où règne une très forte loyauté entre les membres qui se considèrent comme une vraie famille.

-Emma

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s