Zoom sur… Pierre Niney


img-pierre-niney_174025801520

Plongé dès sa plus tendre enfance dans l’univers du 7ème Art, Pierre Niney est élevé par un père professeur de cinéma à Normale Sup, et une mère professeur d’arts plastique et auteure de livres pour enfants. C’est d’ailleurs sa mère qui lui a appris « le goût de l’écriture et de la réflexion ».  Il commence le théâtre à 11 ans et après un cursus scolaire orienté vers le cinéma, il intègre le cours Florent à l’âge de 17 ans. En parallèle il écrit et met en scène sa propre pièce de théâtre Si près de Ceuta où il tient le rôle principal. Cette pièce engagée politiquement, dans laquelle on y retrouve deux hommes essayant de passer la frontière espagnole afin de gagner l’Europe, marque le début de la carrière du jeune comédien.

C’est Julie Brochen qui lui fait confiance pour un de ses premiers rôles marquants dans Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce. A l’âge de 20 ans, il est  engagé  au sein de la célèbre Comédie-Française, faisant de lui le plus jeune pensionnaire de cette troupe.

Le jeune homme décroche très vite un rôle dans le film de Lisa Azuelos, LOL (avec Sophie Marceau). Il commence alors une double activité et jongle entre des comédies au cinéma et des pièces d’auteurs au théâtre. Il joue notamment aux cotés de Benoît Poelvoorde et Isabelle Carré dans Les émotifs anonymes de Jean-Pierre Améris.

En 2012, Pierre est nommé aux Césars dans la catégorie Meilleur Espoir pour sa prestation dans J’aime regarder les filles de Frédéric Louf. Un an plus tard il est encore nommé aux César pour son interprétation de Maxime dans Comme des frères d’Hugo Gélin. Pierre Niney se fait de nouveau remarquer en 2013 à travers le film de David Moreau, 20 ans d’écart.

En 2014 c’est sous la direction de Jalil Lespert que Pierre Niney incarnera le prestigieux rôle d’Yves Saint Laurent dans son biopic éponyme. On découvre alors une merveilleuse histoire d’amour entre le créateur et Pierre Bergé, incarné par Guillaume Gallienne (de la Comédie Française également). Lors de nombreuses interviews, le comédien explique qu’il avait une immense responsabilité envers Jalil et qu’il se devait de respecter au mieux son travail d’écriture et de réalisation. Pierre a donc suivit des cours de dessin et de couture, il était accompagné par un coach sportif et a dû faire un travail considérable sur sa voix et sa gestuelle afin de revêtir au mieux le personnage  complexe qu’est Saint Laurent.

L’ascension fulgurante du jeune acteur n’est pas prête de s’arrêter. En effet il a annoncé très récemment qu’il tournera dans La promesse de l’aube, d’après l’œuvre de Romain Gary, avec Audrey Tautou. En attendant, nous pouvons le retrouver le 18 mars prochain à l’affiche de L’homme idéal de Yann Gozlan où il interprètera un jeune écrivain en quête de reconnaissance.

Lors de la 40ème Cérémonie des César, le 21 février dernier, Pierre Niney a remporté le César du meilleur acteur pour son rôle dans Yves Saint Laurent ce qui a fait de lui le plus jeune césarisé dans cette catégorie.

On peut dire qu’une belle et longue carrière attend le jeune acteur, ce qui est loin de nous déplaire !

– Victoria 

Publicités

Une réponse à “Zoom sur… Pierre Niney

  1. Pingback: Un Homme Idéal | Bobine and Clap : 10 étudiants et le 7ème Art·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s