Tueurs nés

Titre original : Natural Born Killers

Date de sortie : 21 septembre 1994

Réalisateur : Oliver Stone

Scénariste : Quentin Tarantino

Acteurs principaux : Woody Harrelson, Juliette Lewis, Robert Downey Jr, Tommy Lee Jones

1 prix, 3 nominations : Grand prix du jury (Mostra de Venise 1994)

Un couple de tueurs, Mickey (Woody Harrelson) et Mallory (Juliette Lewis), se servent des médias jusqu’à devenir des stars de l’actualité.

Après l’énorme succès de Reservoir Dogs, Tarantino se remet à l’écriture et met en place le scénario de Natural Born Killers. C’est alors qu’il tombe dans les mains d’Oliver Stone, le réalisateur des Doors. Celui-ci fera de ce film une véritable critique de la société américaine et des médias avide de « News ». C’est aussi une critique sur l’ admiration qu’ont les gens pour la violence.

À sa sortie en 1994, Tueurs-Nés essuiera de nombreuses critiques à cause de sa violence comme avait pu le faire à l’époque le film de Kubrick, Orange Mécanique. Les critiques sont partagées, certains y voient l’apologie de la violence et du meurtre alors que pour d’autres c’est la critique d’une société forgée sur la violence et sur la puissance des images.

Tout au long du film, on suit le parcours de Mickey et Mallory, un couple plongé dans une folie meurtrière. C’est l’histoire d’un couple sanguinaire qui se retrouve porté au rang d’idole par une société sur-médiatisé. Un couple à la Bonnie & Clyde beaucoup moins sexy, beaucoup plus trash et psychédélique. Ainsi Mickey et Mallory roulent à travers l’Amérique, massacrant au passage les personnes qu’ils rencontrent sur leur route. Rongés par la folie et leur amour et poussés par les autorités et les médias qui les poursuivent, de façon acharné, font d’eux un véritable couple en vogue, de vrai célébrités. Même une fois derrière les barreaux, rien ne les sépare et la curiosité des médias va les pousser à se réunir et à commettre leur dernier massacre sanglant et brillant. Des scènes magiques, où l’on ne peut détourner le regard et nous demander comment va finir leur cavale. 

Un film psychédélique où les scènes sont filmées avec brio. La grande particularité du film c’est « La touche Tarantino », on retrouve sa marque tout au long du film malgré le fait que ce dernier reniera les choix scénaristiques d’Oliver Stone (ce film créera un vrai froid entre les deux réalisateurs). Tueurs nés c’est aussi une bande-originale parfaite qui crée le caractère hypnotiseur du film. On rentre complètement dans l’ambiance du film, 1h30 de voyage au cœur de la folie américaine avec des artistes comme Bob Dylan, Dr. Dre, Juliette Lewis (l’actrice principale), Patti Smith ou encore Leonard Cohen.

Tueurs-Nés c’est aussi un casting incroyable et des acteurs qui jouent certainement le meilleur rôle de leur vie. Tout d’abord on se focalise sur le jeu d’acteur du couple star (Woody Harrelson et Juliette Lewis), les acteurs rentrent tellement dans leur rôle qui leur sera difficile de se détacher de cette identité de tueurs fou. Ils resteront à jamais Mickey et Mallory. Un autre acteur qui marque les esprits, c’est Robert Downey Jr. Il interprète le rôle d’un journaliste de télévision à la recherche du scoop et de l’audience complètement déganté. Et oui Robert Downey Jr n’est pas seulement Iron Man, avant cela il interprétait déjà des personnages bien plus charismatiques. Et vous pourrez aussi découvrir Tommy Lee Jones (Men in black) comme vous ne l’avez jamais vu, en directeur de prison torturé et pervers.

Ce film nous pousse à réfléchir au pouvoir des médias sur la société, et sur la fascination malsaine des hommes pour des faits d’actualités sanglants.

– Anouchka

Publicités

Une réponse à “Tueurs nés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s