ZOOM SUR… JEAN DUJARDIN

jean-dujardin-47

Né le 19 juin  1972 dans les Hauts de Seine, Jean du jardin n’était en rien prédestiné à la fulgurante carrière qu’on lui connaît aujourd’hui. Fils d’un serrurier, il commence par suivre les traces de son père dans son entreprise et intègre ensuite l’armée. C’est pendant son service militaire qu’il se découvre une passion pour la comédie. Très vite, Dujardin écrit plusieurs sketchs et se produit dans de petits cafés théâtres de Paris. C’est alors qu’il rencontre Philippe Urbain, Éric Collado, Luc Antoni, Éric Massot et Bruno Salomone avec qui il forme « Le Carrée Blanc », nom du bar dans lequel ils se sont connus, qui deviendra quelque temps plus tard les « Nous C nous ». La troupe se fait vivement remarquer entre 1997 et 1998, période durant laquelle les jeunes comiques remportent l’émission Graines de star. C’est à cette époque phare que naîtra « Brice de Nice », le fameux surfeur niçois qui fera réellement décoller la carrière de Jean Dujardin quelques années plus tard en 2005, avec le film éponyme signé James Huth.

En 1999 Dujardin a été choisi pour jouer aux côtés d’Alexandra Lamy dans la série comique « Un Gars/Une Fille ». Les personnages de Loulou et Chouchou sont très appréciés par les téléspectateurs et les deux comédiens deviennent vite populaires. C’est d’ailleurs durant cette période que Jean Dujardin décide d’officialiser sa liaison avec Alexandra Lamy qui deviendra sa femme en 2009.

La série prend fin en 2003 mais permet à l’acteur de décrocher des rôles dans des films tels que  « Ah ! si j’étais riche » de Michel Munz et Gérard Bitton en 2002 ou encore dans « Bienvenue chez les Rozes » en 2003.  Même si ces deux films n’ont pas reçu le succès espéré, cela n’empêche pas Jean Dujardin de s’affirmer au sein du cinéma français. En 2004 l’acteur joue dans le thriller « Le Convoyeur » de Nicolas Boukhrief et gagne un grand succès avec la comédie « Mariages ! » de Valérie Guignabodet.

Un an plus tard, la sortie de Brice de Nice marque un tremplin dans sa vie d’acteur et permet à Jean Dujardin d’être propulsé au rang de star. En 2007, il obtient une nomination au César du meilleur acteur pour sa prestation dans « OSS 117 : Le Caire, nid d’espions » de Michel Hazanavicius où il incarne un James Bond à la française. La suite, « OSS 117 : Rio ne répond plus », sort en 2009.

Acteur touche à tout, Dujardin incarne le rôle d’un policier touchant, prêt à tout pour retrouver l’assassin de sa fille dans « Contre-enquête » de Franck Mancuso. Il devient, la même année, un publicitaire désabusé et dépressif dans « 99 Francs », l’adaptation du roman de Frédéric Beigbeder. Il joue, en 2008, aux côtés de Jean-Paul Belmondo dans « Un homme et son chien » de Francis Huster. On le retrouve en 2009 avec Alexandra Lamy, Sylvie Testud, Michaël Youn et Daniel Prevost dans « Lucky Luke » de James Huth, cependant le film ne reçoit pas une excellente critique. Après avoir joué dans « Le Bruit des glaçons » de Bertrand Blier et « Un balcon sur la mer » de Nicole Garcia en 2010, Jean Dujardin apparait furtivement dans « Les Petits Mouchoirs » de Guillaume Canet mais son rôle reste cependant un élément majeur de l’intrigue du film.

L’année 2011 signera le début du triomphe outre Atlantique de l’acteur. En effet, Jean Dujardin est à l’affiche de « The Artist » film muet en noir et blanc qui rend hommage au cinéma hollywoodien des années 20. Il y interprète le rôle de George Valentin, une grande vedette du cinéma muet dont la carrière est brisée par l’arrivée du parlant et dont l’amour naissant pour Peppy Miller (Bérénice Bejo), jeune étoile montante, est contrarié. L’acteur confie avoir d’abord refusé le rôle avant de se raviser et il faut croire qu’il a bien fait. Après avoir été acheté par de nombreux distributeurs internationaux dont la Weinstein Company, Dujardin voit sa carrière décoller et obtient de nombreuses récompenses. Il remporte un Golden Globe, obtient le prix du meilleur premier rôle masculin lors de la 65e cérémonie des BAFTAs du cinéma britannique et gagne le Screen Actors Guild Award du meilleur comédien.

En février 2012, c’est la consécration, il remporte l’Oscar du meilleur acteur à Los Angeles et devient le premier acteur français à détenir ce prix. Au total, « The Artist » obtient cinq Oscars dont celui du meilleur film pour Thomas Langmann et du meilleur réalisateur pour Michel Hazanavicius. Le film gagne également six Césars lors de la 37e cérémonie, dont celui du meilleur film, du meilleur réalisateur et de la meilleure actrice pour Bérénice Bejo.

Il revient sur sa terre natale en jouant dans « Les Infidèles » avec Gilles Lellouche  qu’il co-réalise avec l’aide de Emmanuelle Bercot, Fred Cavayé, Alexandre Courtes, Michel Hazanavicius, Éric Lartigau, Gilles Lellouche et Jan Kounen. A travers plusieurs sketchs, le film retrace l’infidélité masculine. Le film se verra touché par de nombreuses controverses notamment sur les affiches promotionnelles du film jugées trop suggestives et présentant « une image dégradante de la femme ».

Sa carrière internationale ne s’arrête pas là, en 2013, Dujardin joue dans le dernier film de Martin Scorsese « Le Loup de Wall Street » incarnant un banquier Suisse du nom de Jean-Jacques Saurel. L’année suivante c’est dans « Monuments Men » de George Clooney que l’on retrouve l’acteur aux cotés de Matt Damon, Cate Blanchett, John Goodman ou encore Bill Murray.

Le 3ème acteur préféré des français est en ce moment même à l’affiche du dernier film de Cédric Jimenez « La French », où il retrouve son acolyte Gilles Lelouche. Dujardin interprète le rôle de Pierre Michel juge du grand banditisme en lutte contre Gaëtan Zampa (Gilles Lelouche) et son réseau : La French Connection, grande organisation mafieuse implantée à Marseille, spécialisée dans le trafic mondial d’héroïne, plus particulièrement à destination des États-Unis.

Acteur, humoriste, scénariste, réalisateur et producteur Jean Dujardin détient toutes les ficelles pour faire parler de lui encore un bon moment.

 – Victoria

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s