Limitless

Réalisateur: Neil Burger
Casting: Bradley Cooper, Robert De Niro, Abbie Cornish
Date: 2011

Eddie Morra rêve d’écrire, mais l’angoisse de la page blanche le paralyse. Sa vie sans éclat bascule lorsqu’un ami lui fait découvrir le NZT, un produit pharmaceutique révolutionnaire qui lui permet d’exploiter son potentiel intellectuel au maximum. Eddie peut désormais se souvenir de tout ce qu’il a lu, vu ou entendu ; il peut apprendre n’importe quelle langue en une journée, résoudre des équations complexes et subjuguer tous ceux qu’il rencontre – tant qu’il reste sous l’influence de cette substance qui n’a pas encore été testée.

Certaines études démontrent que nous n’utilisons que 10 à 20% des  capacités de notre cerveau.

Qu’en serait-il si nous pouvions en exploiter la totalité ?

C’est ce que Bradley Cooper va découvrir.

Avoir le savoir absolu, c’est vrai que c’est tentant. Qui n’a jamais rêvé de tout savoir, de tout connaître. Sa nouvelle intelligence, supérieure à la normale, va  conduire notre protagoniste au sommet, mettant ainsi tout le monde à ses genoux. On en serait presque jaloux ! Mais voilà tout serait trop beau si c’était si simple. En repoussant toujours plus les limites de ses capacités, Eddie Morra  va finir par en découvrir les risques et ses effets secondaires. Ce n’est peut-être pas pour rien que nous nous contentons de moins du tiers de notre cerveau. Tout savoir n’est pas gratuit et Bradley Cooper va en connaître le prix.

C’est avec plaisir que nous retrouvons la nouvelle coqueluche du cinéma hollywoodien, j’ai nommé Bradley Cooper,  aux côtés d’une légende du 7ème art, Monsieur Robert De Niro ; voilà un duo de choc et on en redemande !

La fraîcheur de notre jeune apollon, croisée à l’expérience et au charisme de De Niro apporte à ce film un casting sans égal et on en remercie le réalisateur Neil Burger.

Il est facile en regardant ce film de nous transporter dans un imaginaire, dans lequel tout nous serait dû : comment profiterions-nous de ce talent exceptionnel ? Qui ne voudrait pas goûter à cette pilule miracle et être sans limite ?  Ce film finement réalisé par Neil Burger nous entraîne avec réussite dans la vie d’Eddie Morra, jeune écrivain médiocre, dans lequel on peut se reconnaître.

De plus, il faut noter que les effets de lumière sont saisissants ; dès que le NZT fait effet, la lumière devient rayonnante, les beaux yeux bleus de Bradley Cooper percent l’écran, comme si les sensations qu’il ressentait, le monde qu’il voyait, parvenaient jusqu’à nous ; entre autres, lorsqu’il est sous NZT, c’est un peu comme si nous l’étions aussi.

Voilà un bon film au scénario original qui mérite d’être vu, car je n’ai vraiment pas été déçue !

« I was blind, now I see »

– Audrey

Publicités

Une réponse à “Limitless

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s