The Island

Réalisateur : Michael Bay

Année : 2005

Casting : Ewan McGregor, Scarlett Johansson

L’histoire commence en 2019, quelques années auparavant la terre a été ravagée par une terrible contamination.  Des survivants sont ramenés régulièrement dans un complexe fermé de l’extérieur complètement aseptisé, surveillé et (prétendument) idyllique.

Le docteur Merrick et ses agents sont les responsables de ces bâtiments.

Parmi les survivants, on retrouve Lincoln 6-Echo (Ewan McGregor) et Jordan-2 Delta ( Scarlett Johansson), deux amis (bien qu’ils aimeraient être plus…) qui vivent comme tous les pensionnaires, de façon routinière, en respectant promptement les règles de cet endroit.

La vie monotone de chaque résident est rythmée par une seule chose,  “la loterie”, un générateur numérique aléatoire qui désigne régulièrement les gagnants. Ces heureux chanceux remportent le droit d’être exporté vers “L’île” afin de devenir les nouveaux Adam et Eve, pour ainsi, repeupler la planète.

Mais évidemment, car oui il y a un mais, tout n’est pas aussi propre et saint qu’il n’y parait. Lincoln, qui est diffèrent (par la j’entends plus futé) des autres se rendra vite compte qu’on ne leur dit pas tout. C’est par un (malheureux) hasard, qu’il découvrira que le complexe dans lequel lui et ses gentils amis résident, n’est autre qu’un centre de clonage.

Et oui ! Tous les résidents sont les clones des gens les plus fortunés et célèbres tels que le président des Etats-Unis, des acteurs de renommée internationale ainsi que des basketteurs professionnels… Et bien sur, au moment où l’un d’eux a besoin d’un rein ou d’un coeur, son clone est déclaré gagnant de la loterie. En réalité, il est emmené au sous sol du complexe afin qu’on lui retire ses organes sans se soucier de le blesser ( évidemment sinon ce ne serait pas drôle) avant de le tuer.

Mais voila qu’un jour, c’est la grande “amie” de Lincoln, Jordan, qui remporte la loterie, autrement dit un aller simple pour l’enfer. C’est là que tout commence, Lincoln et Jordan s’échapperont de cet endroit sordide, pour découvrir qu’en réalité le monde n’a pas été dévasté par la radioactivité, et que, de vrais êtres humains y vivent pleinement.

Ce film est très réussi, très original. Au départ,  les personnages sont tous très naïfs, ne connaissant que ce que leur a inculqué le centre, sur le plan des relations physiques. Ils sont aussi innocents que des enfants. On est mi-amusé mi-attendri par cela, surtout pour une actrice comme Scarlett Johansson qui est très souvent la séductrice du film. Dans ce film on la retrouve plus ingénue et pleine de fraîcheur . Quant à Ewan McGregor, il est délicieusement attractif, intelligent, vif d’esprit et plein de ressources. C’est souvent délicat de traiter d’un sujet comme le clonage sans tomber dans le mélodrame, mais ici il y a tout: l’humour, l’action, l’histoire d’amour. Ce film peut donc toucher un public très large et pour ma part, il a su me charmer.

– Yasmine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s