Toy Story

Réalisateur : John Lasseter (Studios Pixar)
Année : 1995
Acteurs principaux : Les jouets

La sortie de Toy Story sur les écrans il y a déjà 18 ans de cela a fait passer le cinéma d’animation à une nouvelle ère. Qui ne fut pas réceptif à l’aspect poupée de cire (presque) grandeur nature de Woody, le cow-boy au cœur tendre ou encore émerveillé par la combinaison futuriste truffée de gadgets de Buzz l’Éclair, le cosmonaute aventurier.

C’est donc dans un décor qui respire la chambre d’enfant que prennent place les aventures de Woody et Buzz. C’est d’ailleurs la relation entre ces deux personnages qui est le pivot du film, dont le thème principal est l’amitié et  la manière par laquelle cette dernière est possible, même quand les conditions ne s’y prêtent pas … En effet, l’arrivée de Buzz, jouet nouvelle génération et par définition plus « cool » que les anciens, dans le coffre à jouets a un impact important sur le groupe et notamment sur Woody, dont le statut de « jouet préféré d’Andy » lui accordait le leadership. Chacun d’entre eux avait des croyances très arrêtées sur le monde dans lequel ils vivent, l’un persuadé que s’il n’est plus le jouet préféré d’Andy il se retrouvera délaissé puis jeté, l’autre sûr qu’il n’est pas un jouet mais bel et bien un cosmonaute. Evidemment, les aventures qu’ils vivront dans ce premier opus leur apprendra à devenir amis plutôt que rivaux et à remettre en questions leurs croyances.

Mais ce qui interpelle le spectateur tout au long du film, c’est la façon dont John Lasseter à réussi à donner une âme propre à chacun de ces personnages, ce qui permet de voir au delà de l’aspect de jouet de chacun et ainsi de plonger sans hésitation dans ce savant mélange de couleurs, d’humour et d’une certaine tendre naïveté rappelant à chacun les douces heures passées de l’enfance.

L’immersion est également facilitée avec le doublage de Tom Hanks pour Woody et Tim Allen pour Buzz offrant aux deux compères une âme propre et un caractère affirmé. Ajoutez à cela une bande son qui a le mérite de ne pas sombrer dans le niais pour un film Disney (dont les studios coproduisent le film) et vous obtenez un film d’animation capable de se mesurer au plus grosses productions de l’époque.

Avec Toy Story, Pixar s’inscrit dans une longue lignée de film d’animation à succès. Alliant scénario entraînant et personnages attachants, ce film se dessine comme une véritable invitation à replonger, le temps d’une heure et quelques minutes, dans l’enfance bercée par les héros qui nous inspiraient.
Le succès du film aura d’ailleurs permis la création  de 2 suites, toutes aussi réussies, de quoi satisfaire les amateurs du genre et offrant l’opportunité de s’envoler une nouvelle fois vers l’infini et au-delà.

– Nabil

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s